Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 00:31

En espérant plus détaillé un jour ...

 

Moi qui pensais que les aigus suspendus de la fin étaient une invention de Caballé dans cette page .... J'oublie toujours qu'elle fait ses début à Brême, comme les musiciens.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vidame - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Amurat 22/12/2010 18:49



J'oubliais que vous étiez vendu aux Anglais.


 


Le lied n'est pas le plus prenant dans Rosamunde en effet.


 


La dernière horreur, c'est le sanatorium avec les bougies sur la tête ? Même moi je m'étais douté que ce n'était pas victorien !


 



Le Vidame 22/12/2010 18:48



Vous savez je n'ai jamais compris le texte de la romance en fait.


Mais je vois que madame Von Chézy a vécu chez madame de Genlis en arrivant en France !



Le Vidame 22/12/2010 18:43



Le disque Masur se trouve sur amazon.uk à 10 livres (avec une expédition en France possible).


http://www.youtube.com/watch?v=ITgA9XQ2WfA


C'est beau, mais un peu mou (mais Ameling a, à un moment, une douceur dans le mezzo di voce vraiment splendide. Trop maternelle sans doute) ... sauf que cette pochette ...


Je me rends compte que je n'ai plus du tout envie d'entendre Cotrubas de toute manière et surtout pas dans ce répertoire en fait. Enfin on n'achète pas Rosamunde pour le lied. Mais j'adorais,
dans une compilation que j'avais de "musique de ballet" (sic) , tout ce que j'entendais de l'oeuvre.


La dernière horreur placardée est signée Carl Larsson, ce n'est même pas victorien en fait.



Amurat 22/12/2010 18:01



Bon courage, ça ne se trouve que d'occasion et cher.


 


Je savais que la pochette vous plairait. Je ne connais pas cet enregistrement (Masur dans Schubert, je me méfie un peu) mais ce tableau m'a toujours parlé, il me rappelle le domaine que Tante
Prascovie avait dû vendre. Je ne le trouve pas tellement victorien, mais je n'y connais rien, grâce au Ciel ; en tout cas il ne ressemble guère aux petites horreurs que vous placardez ici.


 


J'avais été déçu, contre toute attente, par la version Boskovsky avec Cotrubas. La plus belle version pour moi, dans ce que je connais, c'est celle de Haitink à Amsterdam, avec Heynis. On ne la
trouve plus, elle a sombré avec tout un pan de la colelction économique Philips. Sinon Abbado (DG) est superbe.


 


Un mystère enfin : on n'a pas fait enregistrer ça à Erika Köth.


Zur Rache ! zur Rache !


 


 



Le Vidame 22/12/2010 17:06



C'est curieux. Je suis tout énervé par cette couverture. Vous ne trouvez pas qu'il y a quelque chose de victorien à l'ensemble ?


Allons ... on va commander ça pour passer la sinistre période qui vient après les fêtes.