Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 16:14
Ou presque ... et pour le célébrer Galli-Curci, son sourire, son immadiateté radieuse, ses aigus tachés et attachants jamais instrumentaux en dépit de leur fausse simplicité, inattendue dans un Scarlatti pourtant idéalement accordé à ses maniérismes gracieux, que l'on peut aussi trouver exaspérants. La clarté fruitée du timbre épouse à merveille l'aurore qui transparait dans la musique et si l'orchestre ferait hurler les baroqueux qu'importe ... 4 minutes de musicalité aussi parfaite et intemporelle valent bien que l'on sacrifie un peu la réalité dramatique du morceau (qui d'ailleurs est extrait d'une cantate de chambre) et les 80 ans de recherches philologiques qui ont suivi cet enregistrement. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vidame - dans Musique
commenter cet article

commentaires